ResQMe, l’outil brise glace coupe ceinture qui tient dans la poche !

Aujourd’hui on se tient loin des débats qui animent la sphère survivaliste comme celui de l’utilité du firestell dans un Bug Out Bag ou un EDC ; Loin des sujets qui divisent comme celui de l’intérêt d’avoir un Leatherman Raptor dans son IFAC au lieu d’une simple paire de ciseaux Gesco ; et encore plus loin de l’interminable question de savoir si le bushcraft fait vraiment partie du survivalisme. On met tout ça de coté pour s’intéresser à l’outil qui connait selon moi l’engouement le plus universel dans le monde #prepper, l’accessoire qui met absolument tout le monde d’accord sur son utilité et sa nécessité : Le ResQMe !

Qu’est-ce que le ResQMe ?

Si on veut faire bref on pourrait se contenter de dire que le ResQMe est un outil qui cumule les fonctions de brise-glace et coupe-ceinture. Mais se limiter à cette description c’est passer à coté de bien des caractéristiques qui font de cet outil le “must have” le plus absolu.

Le ResQMe est un petit outil léger et compact qui a vu le jour en 2003 quand le marché des marteaux de secours destiné aux soignants et intervenant nécessitait une alternative plus compacte. Grâce à son efficacité il a vite connu une commercialisation destinée au grand public Il a pour objectif de vous permettre, en cas d’urgence ou de risque d’être pris au piège à l’intérieur de votre véhicule, de vous en extraire facilement en faisant face aux deux principaux obstacles qui vous retiennent. A savoir la ceinture de sécurité et la vitre.

Cet outil disponible dans un choix très varié de coloris se compose de 3 éléments distincts :

  • Une lame aiguisée permettant de couper les ceintures de sécurité bloquées.
  • Un poinçon en acier inoxydable propulsé par un ressort qui a pour but de briser les vitres latérales.
  • Et enfin un clip détachage qui assure la double fonction de permettre de l’attacher à son porte clés et de rendre la lame inoffensive lorsque le ResQMe n’est pas utilisé.

Son utilisation ne demande aucune connaissance ou entraînement particulier. Un atout indéniable pour un outil censé être utilisé dans l’urgence et/ou la panique.

Libérez l’outil en tirant simplement dessus. Le clip se détachera pour libérer la lame du coupe ceinture et sa fente qui permet d’insérer la ceinture à couper et permettre l’utilisation du brise-vitre.

Pour utilisez le poinçon brise-glace il suffit alors d’appuyer le piston dans l’angle avant bas de la vitre et exercez une pression (de 5 kg ou plus pour être précis) pour propulser le poinçon et briser la vitre (pensez à essayer de regarder ailleurs lors de l’impact, ça vous évitera les risques de projection de verre dans les yeux).

Pourquoi le ResQMe met tout le monde d’accord ?

Faites rapidement le calcul du temps passé sur la route que ce soit en tant que conducteur que passager. Combien de fois avez-vous croisé un accident ou les véhicules du samu, de la gendarmerie ou des secours ? Si le port de la ceinture de sécurité rendu obligatoire depuis 1973 à l’avant et 1990 à l’arrière a permis de sauver un nombre considérable de vie, celle-ci peut s’avérer être un piège mortel dans certaines situations. En effet, le choc peut venir écraser le boîtier de ceinture et vous rendre prisonnier de celle-ci.

Mais après tout, nous sommes nombreux parmi les preppers à avoir un couteau à portée de main dans presque toutes les circonstances. En plus certains couteaux sont équipés de brise-vitre en carbure de tungstène… Alors pourquoi s’encombrer d’un gadget comme le ResQMe ?

Il y a tellement d’éléments de réponse qu’on va en faire une liste :

  1. Le ResQMe est extrêmement léger et compact. Il mesure à peine 8 x 3 cm pour moins de 20 grammes.
  2. Il peut être attaché à peu près partout dans l’habitacle de la voiture ou ses clés.
  3. Il est parfaitement légal de l’avoir dans sa voiture à contrario d’un couteau.
  4. Il est sécurisé. Impossible de vous blesser avec grâce au clip détachable qui protège la lame du coupe-ceinture et du poinçon en acier inoxydable qui ne s’active que par une pression de 5 kg sur le piston.
  5. Avez-vous déjà essayer de couper une ceinture avec un couteau ? A une seule main (lors d’un accident on peut facilement imaginer avoir un membre immobilisé ou inutilisable) ? Qui plus est quand celui-ci est rangé dans la boîte à gants. Vous verrez que la tâche est loin d’être aisée.
  6. Même question pour briser une vitre de voiture. Visez l’angle de la vitre avec le “cul” du couteau ou un marteau brise-vitre n’est pas évident quant un volant est en face de vous ou que vous devez utiliser votre bras faible.

Le ResQMe cumule tous les atouts : il est léger, peu encombrant, efficace et surtout peu onéreux. Pour moins d’une dizaine d’euros vous êtes équipé et pouvez l’installer dans la voiture ou à vos clés pour l’avoir sous la main dans toutes les situations. Il existe même une version pouvant être accrochée au pare-soleil.

Autre point non négligeable, même si l’on est rarement exposé (à moins que vous ne viviez dans un film d’action à l’américaine) au fait de voir sa voiture s’envoler d’un pont pour finir dans une rivière ou l’océan, sachez que le ResQMe est très probablement la seule solution valable pour briser la vitre d’une voiture inondée.

A l’opposé du marteau brise-glace classique qui nécessite un minimum d’inertie pour faire son travail le ResQMe ne vous demandera pas d’efforts particuliers alors que vos mouvements seront ralentis par l’eau. Gardez en tête que la poussée de l’eau sur les vitres et les portières rend leurs ouvertures difficile voir impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *