Revue du réchaud Compact SOTO Amicus

269

C’est une fois de plus chez les camarades de Lyophilise&Co que j’ai trouvé mon bonheur en matière de réchaud à gaz. Jusqu’à présent fidèle à Optimus j’ai décidé de donner une chance à la marque japonaise SOTO avec son modèle SOTO Amicus. Voyons la bête un peu plus en détails.

Une fois encore on assiste à la course à la miniaturisation des équipements outdoor et ici, SOTO ne fait pas les choses à moitié. En effet, le réchaud Compact SOTO Amicus est à la fois léger, peu encombrant et surtout puissant. Coté poids, le réchaud Amicus n’affiche que 75 grammes (auxquels vous ajouterez 15 grammes si vous conservez la housse fournie avec). Coté dimensions il ne mesure que 4,2 x 4,2 x 7,1 cm replié contre 11 x 11 x 8,8 cm déployé.

Ce réchaud affiche une puissance de 3030 Watt (soit 10210 BTU), ce qui devrait théoriquement faire bouillir un litre d’eau en un peu moins de 4 minutes. L’expérience menée pour faire bouillir 300ml d’eau en un peu plus de 1min30 semble confirmer ces données.

Son petit plus est son pare-vent intégré au brûleur qui,selon le constructeur, lui permet de fonctionner sans problème malgré un vent fort (L’ayant testé en bord de mer je peux dire que la brise et quelques bourrasques n’ont pas eu raison de la flamme).

Vous l’aurez compris, le concept de ce réchaud réside dans son faible encombrement grâce à ses branches repliables et un système de verrouillage des plus simplistes et pour lequel j’avais de sérieux doutes. Les branches dépliées doivent être calées sur de petits ergos métalliques et créent ainsi un « plateau » de 11 cm de diamètre.

La réglage du brûleur ne révolutionne en rien le monde des réchauds à gaz mais on notera tout de même la précision avec laquelle vous pouvez régler la puissance de la flamme. J’oubliais, même si je pense que vous vous en doutez, ce réchaud n’est compatible qu’avec les cartouches de gaz à valve filetée pour réchaud à système à vis ( toujours la norme EN 417) et n’est donc pas compatible avec les cartouches Campingaz à moins de n’utiliser un adaptateur tel que celui-ci.

En conclusion,nous pouvons dire que le réchaud à gaz compact SOTO Amicus n’a rien à envier à ses homologues tels que l’Optimus Crux (3000W et 83 grammes). Sa taille et son poids en font la parfait allier des marcheurs légers ou tout autre randonneur soucieux du poids qu’il s’inflige.

Seul ombre au tableau, l’absence de piézo intégré qui impose d’avoir un autre moyen d’allumage sur soi (Vous me direz, le Crux d’Optimus n’en a pas non plus). Un problème qui n’en est pas un si comme moi vous avez l’habitude de ranger votre réchaud dans sa popote avec tout le matériel indispensable pour passer un repas sans encombre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *