Accueil » Outils / couteaux » Outillage » Fendre du bois sans effort avec la Vipukirves, une hache un peu particulière

Vipukirves rend la fente du bois aisée

Fendre du bois sans effort avec la Vipukirves, une hache un peu particulière

Le merlin Vipukirves a vu le jour en Finlande quand son inventeur Heikki Kärnä a voulu concevoir une hache de précision qui rendrait la tâche du fendage du bois de chauffage plus facile.

Il a voulu créer un fendoir à bois ne nécessitant aucune énergie électrique et s’est mis en tête de réinventer la hache.

Quelles différences entre la Vipukirves et une hache ou un merlin traditionnel ?

Têt ede la hache vipukirves
Le secret de la Vipukirves ? Sa tête hors de l’axe de frappe qui ajoute une rotation au mouvement

Ce qui fait de la Vipukirves un outil exceptionnel pour couper le bois est la façon dont est positionnée la tête de la hache. Contrairement à un merlin plus conventionnel on peut noter que la tête du Vipukirves est décentrée du manche. Le but de cette manœuvre est de déplacer le centre gravité de la tête de hache afin d’ajouter un mécanisme de rotation à la frappe.

Pour être pleinement efficace, la hache inventée par M. Kärnä demande un petit temps d’adaptation à son utilisateur.

En effet, lors de la frappe, la tête du merlin vient pénétrer le bois puis effectue automatiquement une rotation de presque 90° afin de fendre le bois plus facilement. Pour cela, le manche de la hache doit être légèrement relâché afin de pivoter librement entre les mains de l’utilisateur.

Avec ce système, on remarque que la hache ne se bloque plus dans les bûches, demande moins d’effort et facilite ainsi le travail du fendage de bois.

Les caractéristique du fendoir à bois Vipukirves

Tout d’abord son poids : 2,5 kilos pour l’ensemble dont 1,9kg juste pour la tête offrant ainsi une bonne inertie indispensable pour fendre du bois sans effort. Son manche en bois de bouleau et sa longueur d’environ 90cm garantissent une bonne prise en main et une distance adéquate pour travailler avec précision en toute sécurité.

Dans cette vidéo de démonstration on peut voir le fendoir à bûches Vipukirves à l’œuvre. Pour rendre la fente du bois encore plus facile on peut noter que plusieurs bûches sont logées dans un pneu usagé. Cette technique, où le pneu est parfois remplacé par une simple chaîne, permet de maintenir le bois en place durant toute l’opération et d’empêcher les morceaux d’éclater dans tous les sens au risque de blesser l’utilisateur.

A chaque frappe on voit clairement la tête du Vipukirves pivoter et fendre le bois avec une aisance déconcertante.

merlin-vipukirves

Plus tard est testée la version 2 de ce modèle de fendoir. Plus légère avec 2,20kg en tout, elle semble également moins fiable et moins efficace même si la dextérité de l’utilisateur pour fendre du bois est un critère à ne pas négliger pour se faire une opinion.

matériel de survie moins cher

Une réaction à “Fendre du bois sans effort avec la Vipukirves, une hache un peu particulière

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués d'un * *