Accueil » Eclairage / optique » Lampes et lanternes » Revue de la lampe frontale Urikan Pro 3.0

Revue de la lampe frontale Urikan Pro 3.0

Je suis heureux de vous retrouver aujourd’hui afin de vous présenter un second produit de la marque Urikan. Après le sac Trek 3.0 partagé hier, voici le second produit que j’ai décidé de testé afin d’en faire une revue :  la lampe frontale Urikan Pro 3.0.

On commence par ses mensurations ? La lampe Pro 3.0 mesure environ 8,4 cm de long pour une largeur de 63mm et une hauteur de 46 mm. Des dimensions qui en font, avouons-le, une frontale plutôt encombrante même si son port reste agréable (nous le verrons plus tard). Coté poids, on est ici aussi sur quelque chose d’assez conséquent puisqu’elle pèse un peu moins de 200 grammes (193 grammes pour être précis). Autant dire que cette lampe n’est pas du tout destinée à vous accompagner lors de votre footing du soir !

Pour l’acquérir, il faudra compter 89,90 € et vous rendre sur la toute nouvelle boutique en ligne d’Urikan.

Cependant, malgré son poids et ses dimensions, le port est comme je disais très agréable. Habitué des modèles plus légers de Petzl, je craignais que ce poids à l’avant de la tête soit rapidement incommodant mais aucun problème constaté (je ne l’ai porté qu’une heure alors à tester sur des durées plus longues). Il faut dire que les bandes réglables en 3 points permettent de l’ajuster parfaitement alors que le « plat » en contact avec le front bénéficie d’un revêtement de type caoutchouc qui assure non seulement le confort mais aussi, selon moi, l’adhérence de la lampe frontale même en cas de milieu humide ou de transpiration abondante.

Parmi les éléments qui justifient ce poids et ce volume on pourra pointer du doigt deux principales caractéristiques sur ce modèle de frontale.

Le premier est son l’indice de protection IPX7 et le boitier en aluminium. Grâce à ces 2 éléments on profite d’une lampe robuste contre les chocs et chutes (même de 2 mètres selon le fabricant) ainsi que d’une étanchéité garantie contre les effets de l’immersion à 1 mètre de profondeur jusqu’à 30 minutes. On peut d’ailleurs remarquer la présence d’un joint torique au niveau de l’emplacement de batterie.

L’autre point jouant sur la balance est bien évidemment sa batterie ! Alimentée par une batterie 18650 Li-ion de 2000 mAh de 3,7 volts (incluse) rechargeable  la LED blanc CREE XL-L2 de cette lampe peut briller jusqu’à 16 heures continues (dans son mode d’éclairage le plus faible bien évidemment).

5 modes d’éclairage

Un des atouts de cette lampe est également ses 5 modes d’éclairage. Disons 3 plus un mode clignotant 8 Hz et un mode boost. Tous accessible depuis un interrupteur unique placé sur le dessus de la lampe ceux-ci proposent respectivement une puissance, une autonomie et une portée théorique de :

  • faible : 130 lumens pendant 16 heures avec une portée estimée à 83m,
  • moyen : 230 lumens pendant 11 heures avec une portée estimée à 110m,
  • Fort : 500 lumens pendant 4h30 avec une portée estimée à 150m,
  • et enfin le mode Boost qui déploie 630 lumens 180 mètres.
  • Le mode clignotant offre une autonomie de 17 heures.

Le mode Boost s’obtient en maintenant la pression sur l’interrupteur.

La recharge s’effectue grâce à un cable USB vers Mini-USB (également fourni). Un témoin de charge permet de contrôler la charge de la lampe (même si celle-ci est protégée contre les surcharges et les décharges excessives grâce à un circuit régulé).

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués d'un * *