Accueil » Campement » Faire du feu » 2 techniques pour allumer un feu par friction

2 techniques pour allumer un feu par friction

Souvenez-vous de vos premiers essais pour allumer un feu par friction, munis d’une planchette et d’un bâton que vous faisiez tourner entre vos mains.

Généralement ça finissait avec les mains brûlantes et pas la moindre flammèche sur la planche. Il faut avouer que cette technique est sûrement la plus ancienne mais également une des plus difficiles.

Préparer sa planche à feu

planche-a-feu

Si la technique a son rôle à jouer dans l’allumage des feux par friction il ne faut pas oublier que le bois choisi pour la planche et la tige a également son importance. Idéalement, préférez du bois de résineux bien secs ou de saule et de peuplier. Si vous n’avez pas ces essences sous la main optez pour un bois plus dur pour la tige que pour la planche.

La technique du foret (avec archet ou non) a l’avantage de ne nécessiter que très peu de matériel mais maintenir la vitesse nécessaire à l’élévation de la température peut s’avérer difficile lorsque l’on est seul. Quoi qu’il en soit, ce procédé demande un minimum de préparation de la planche pour être efficace.

  1. Réalisez une entaille en V sur l’un des côtés de la planche puis, à l’aide d’une pierre ou d’un couteau, faites un creux à son extrêmité. Celui-ci servira à maintenir la tige en place. Pensez à placer un morceau d’écorce sous la planche pour récolter la braise.
  2. Placer la tige (ou le foret) d’une cinquantaine de centimètres de long taillée légèrement en pointe dans le creux réaliser précédemment et maintenez une pression continu sur celle-ci. Rouler rapidement la tige entre la paume de vos mains jusqu’à ce que de la braise apparaisse.
  3. Quelques secousses de la planche à feu et la braise se retrouve sur l’écorce. Il ne reste plus qu’à la déplacer sur un fagot d’amadou,de paille ou d’herbes sèches et de souffler légèrement jusqu’à obtenir une flamme.

Feu par friction avec un archet ou arc à feu

La technique pour allumer un feu par friction à l’aide d’un archet est quasiment similaire à la précédente : le frottement des deux éléments en bois va produire une braise.

On retrouve les étapes de préparation de la planche à feu avec l’entaille en V et le creux qui accueille le foret. La principale différence réside dans l’utilisation d’une paumelle (ou cale ou poignée) et d’un archet qui permet de maintenir la pression et la vitesse suffisante pour produire la braise.

Feu par frictiona vec archet
On retrouve l’entaille en V ainsi que le creux sur la planche | Photo : lesurplus.com

N’oubliez pas d’ébaucher une cuvette au centre de la paumelle afin de faciliter la rotation du foret dans celle-ci.

L’archet est, quant à lui, fabriqué à l’aide d’une corde d’environ 60cm tendue entre les deux extrémités d’une trique de bois. Veillez à ne pas trop tendre la ficelle car celle-ci doit pouvoir faire un tour autour du foret. L’archet doit être suffisamment flexible pour maintenir la corde toujours sous tension.

Réussir son feu par friction

La clé du succès de la réalisation d’un feu par friction réside dans la combinaison des bonnes essences de bois pour le foret et la planche à feu, dans la régularité de la vitesse de friction ainsi que dans la pression appliquée au foret. L’expérimentation et l’entraînement rende la tâche plus aisée.

2 réactions à “2 techniques pour allumer un feu par friction

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués d'un * *